Audi S3 : Plus puissante et efficace

Audi S3 : Plus puissante et efficace

Soumis par Anonyme le mer 27/06/2007 - 19:22
La berline de luxe ultraperformante est une spécialité du constructeur allemand. Pionnier en la matière dans le segment des compactes, celui des Série 1 ou autres Mercedes Coupé sport, Audi affûte sa nouvelle S3 grâce à des liaisons au sol encore meilleures que la précédente et surtout une puissance portée à 265 ch. Malgré une telle puissance, la voiture s’avère homogène et agréable au quotidien.
 
 {mosimage}
 

L’histoire des S chez Audi n’est pas si vieille que ça à Ingolstadt. Il faut remonter à 1990 pour trouver les premières versions puis sont venues les RS encore plus sportives. La précédente version S3 bénéficiait à sa sortie d’un moteur turbo de 210 ch, portés quelque temps plus tard à 225 ch. Le poids des autos augmentant de génération en génération, il est donc logique de retrouver sous le capot de la nouvelle A3 un moteur plus puissant. Les ingénieurs allemands sont partis de l’excellent 2.0 Turbo FSI de 200 ch, ont revu quelques paramètres et fait évoluer ce moteur à plusieurs niveaux de puissance. Les évolutions les plus notables concernent un renforcement des pièces mobiles, l’adoption d’un turbo plus gros et d’un échangeur air/air. Ainsi dans la Leon Cupra il affiche 240 ch et enfin 265 ch à bord de l’Audi S3.

Un avion…

 {mosimage}
Ces modifications permettent à la S3 des performances haut dessus de tout soupçon. Les accélérations sont fabuleuses, le 0 à 100 km/h est abattu en 6,4 sec et le 1000 m DA en un peu moins de 26 sec. Le tout dans un sifflement caractéristique et une poussée franche qui vous prend dans le bas du dos jusqu’à des vitesses inavouables. Les reprises, elles, nous laissent un peu sur notre faim. La présence d’un turbo de plus grand diamètre engendre une inertie plus importante et donc une réactivité sensiblement moins forte. Quoiqu’il en soit les reprises sont largement suffisantes pour ne pas avoir à se soucier de rétrograder pour doubler en toute quiétude, et si le besoin s’en faisait sentir, le levier de vitesses au débattement court et au maniement rapide permettrait de descendre un rapport et relancer vigoureusement la machine. Sur route ouverte, les performances réelles de l’auto semblent insondables tant le potentiel de performances est important. Cela en devient frustrant en utilisation quotidienne. Les limitations de vitesses en vigueur sont bien en deçà des capacités de l’auto. Discret à tous les régimes, le moteur affiche une sonorité plus flatteuse à l’extérieur qu’à l’intérieur. Une sonorité qui nous a semblé moins travaillée que dans la version 200 ch.

4 roues motrices Haldex

{mosimage} 
Sur la route l’S3 affiche un comportement reprenant les qualités d’une traction et la sécurité active d’une quatre roues motrices. Ici, les quatre roues ne sont pas entraînées en permanence comme sur les Audi à moteur longitudinal, mais uniquement lorsque le besoin s’en fait sentir via un viscocoupleur Haldex. Soit lorsque le train avant perd de la motricité. Concrètement, la voiture tourne comme une traction. Le train avant mord la route avec une efficacité et une précision redoutable. La direction très bien calibrée permet de bien sentir la route au gravier près. Une fois la voiture inscrite, non sans une certaine vivacité, elle reste remarquable de stabilité et quasi imperturbable. En utilisation intensive, on remarquera un très léger temps de latence lorsque les roues arrière prennent le relais des roues avant.

Volant DTM

 {mosimage}
Au quotidien, on remarquera que les suspensions sont très fermes et privilégient clairement le comportement routier au confort. Mais le niveau sonore bien maîtrisé permet une moindre fatigue sur les longs trajets côtiers. Le conducteur profite lui d’une position de conduite irréprochable, mais se doit d’effectuer ses réglages manuellement puisque les réglages électriques sont inexistants sur A3. L’habitacle, à la finition exemplaire, diffère d’une simple TDI grâce à un inédit volant plat (comme en course) dans sa partie basse et badgé S3, d’un pédalier en alu et d’un tachymètre gradué jusqu’à 300km/h.
Proposée à 53 920 €, l’équipement de série est heureusement complet. Il comprend notamment les capteurs de pluie et de lumière, les feux au xénon, le régulateur de vitesses, la clim’ auto , l’alarme antivol…D’autre part, grâce à un avantage du point de vue de l’octroi de mer, la S3 pousse au rang des commandes la version 3.2 V6 de 250 ch.

Esthétiquement, vous pourrez reconnaître la S3 par ses boucliers spécifiques, sa calandre single frame au contour chromée et enfin comme toutes les Audi S, la S3 se dote de rétroviseurs extérieurs au look aluminium (mais ils sont en plastique).

L’Audi S3 est une voiture étonnante. Sous des airs discrets, elle affiche néanmoins des prestations de qualité. Tant dans une utilisation quotidienne que dans une utilisation sportive. Performante, relativement sobre grâce à l’injection directe elle nous a plu pour sa grande homogénéité.
 
{flv}http://www.aprun.com/images/stories/Audi/S3/P1030925.flv{/flv}
 
 
{mospagebreak title=Caractéristiques Techniques}
 {mosimage}
 
                                      Caractéristiques Techniques
 Nombre de Cylindres
 4
 Soupapes / cylindre
 4
 Alimentation Injection électronique directe, turbocompressé
 Cylindrée 1 984 cm3
 Alésage x course
 82,5 x 92,8 mm
 Puissance maxi
 265 ch à 6 000 tr/mn
 Couple maxi
 350 Nm de 2 500 à 5 000 tr/mn
 Boite de vitesses
 mécanique 6 rapports
 Direction assistée électromécanique
 Suspensions avant
 Jambe de force Mc Pherson, brs inférieurs triangulés
 Suspensions arrière
 essieu à 4 bras par roue
 Freins avant
 disques ventilés
 Freins arrière
 disques ventilés
 Pneus 225/40 R 18
 Poids 1 455 kg
 Longueur/largeur/hauteur  4 214/1 765/1 399 mm
 Empattement 2 578 mm
 Vitesse maxi
 250 km/h
 0 à 100 km/h  6,4 sec
 1 000 m DA
 25,8 sec
 Consommation moyenne
 10,5 l /100 km
 Emission de CO2
 217 g/km
 
 
{mospagebreak title=Tarifs}
{mosimage} 
 
      Tarif au  09/03/2007
 Audi S3
17 cv fiscaux
53 920 €