L’effet péi aux 24h du Mans Moto 2015

Les 24h du Mans moto commencent aujourd’hui, et il est à noter une équipe « l’effet péi » présente sur cette épreuve. A défaut de Réunionnais, notre margouillat local sera accolé à la Ducati 1199 R numéro 17 avec comme pilotes Philippe Teissier, Stéphane Geslin, Hervé Royer et Lionel Ancelin . Actuellement cette équipe est classé à la modeste 51ème place mais la course est encore longue, pour le direct, c’est ici que ça s’passe : http://www.24h-moto.com/live/

1ère manche du championnat de la Réunion de karting 29 mars 2015

Ce week end aura lieu la première manche du championnat de la Réunion de Karting organisé par le KCB (Karting Club de Bourbon) sur le circuit de la Jamaique. Dimanche 29 Mars 2015 : - Préfinale : X30 Junior : 14h Rotax Max : 14h20 KZ2 : 14h40 - Finale :  X30 Junior : 15h Rotax Max : 15h20 KZ2 : 15h40 A noter, l'entrée est gratuite, alors n'hésitez pas venir nombreux!

Résultats et photos du rallye national ASA BOURBON du 21 mars 2015

Les photos du rallye ASA national de l'asa bourbon édition 2015 sont disponibles.   Voici donc les résultats de ce premier rallye de la saison, félicitation à Anthony BRUNI et Yohan CLAIN qui remportent le rallye avec leur MITSUBISHI Lancer, c'est foooouuuuuuu.     1 2 BRUNI Anthony CLAIN Yohan MITSUBISHI Lancer Evo X (1) R (1) 4 29:49.7 1908 37839 1907 115785 2 18 RAMSAMY Yoan SOULARD David RENAULT Clio (2) R (1) 3 30:05.0 15.3 1958 210608 1907 36119 3 4 PICARD Johny LAW-MAN-TOO J-François MITSUBISHI Lancer Evo X (3) R (2) 4 30:05.3 15.6 1908 18600 1908 51840 4 7 LAW LONG Thierry BALBOLIA Mohammad RENAULT Clio RS (4) R (2) 3 30:07.5 17.8 1907 54605 1905 175314 5 9 BARRET Giani FOCK CHOCK KAM Henri CITROEN DS3 (5) R (1) 3T 30:12.2 22.5 1908 115230 1905 149005 6 26 BOYER Francelin ETHEVE Willy CITROËN C2 (1) A (1) 6K 30:15.0 25.3 1905 52133 1905 152234 7 30 DORSEUIL Damien LAURET Alice PEUGEOT 208 (6) R (1) 2 30:31.7 42.0 1908 167221 1907 203680 8 5 PAYET Giovani FERRERE Frédéric PEUGEOT 206 (1) F2000 (1) 14 30:33.4 43.7 1905 52336 1908 218404 9 17 DE LAUNAY Patrice PAYET Jean-Marc PEUGEOT 207 RC (7) R (3) 3 30:34.0 44.3 1905 19150 1905 23449 10 16 VASSOR Christophe LEPERLIER Mickaël RENAULT Clio RS (8) R (4) 3 30:42.4 52.7 1908 135768 1908 141727 11 21 PAUSE Jean Pascal MAILLOT Dominique MITSUBISHI EVO IX (1) N (1) 4 30:53.8 1:04.1 1906 120661 1906 46414 12 45 DIJOUX Gilles PAYET Vincent RENAULT Clio Ragnotti (2) N (1) 3 30:56.0 1:06.3 1908 157909 1908 206096 13 3 BARDEUR Olivier VAVELIN Bruno RENAULT CLIO (2) A (2) 6K 31:02.9 1:13.2 1907 35167 1905 156235 14 12 LENORMAND Dominique LENORMAND Catherine PEUGEOT 206 RC (3) A (1) 7 31:12.6 1:22.9 1906 19005 1906 117087 15 23 DIJOUX Eric TRENOULT Dorian SUBARU IMPREZA (3) N (2) 4 31:33.5 1:43.8 1908 218775 1908 233681 16 20 JOSEPH Maxime GARSANI Alain PORSCHE GT3 CUP (1) GT (1) 10 31:42.9 1:53.2 1908 195482 1908 150984 17 54 BENOIT Stéphane HOAREAU François PEUGEOT 206 XS (2) F2000 (1) 13 31:47.4 1:57.7 1908 56142 1908 156197 18 6 ROUSSEAU Guillaume LEBRETON Ludovic CITROEN C2 (3) F2000 (2) 13 31:50.8 2:01.1 1907 164327 1905 237543 19 32 GODERON Alexandre FONTAINE Thomas CITROËN C2 (9) R (2) 2 31:59.0 2:09.3 1905 223804 1905 233160 20 55 MOREL Olivier CULIN Ludovic PEUGEOT 106 (4) F2000 (3) 13 31:59.6 2:09.9 1905 225464 1905 198250 21 37 SAUTRON Laurent SAUTRON Damien PEUGEOT 306 (5) F2000 (2) 14 32:41.5 2:51.8 1908 149001 1908 237631 22 60 DORSEUIL Stéphane NAGUIN Olivier CITROËN SAXO (4) N (1) 2 32:46.0 2:56.3 1958 159600 1908 210905 23 34 FILAUMART Elisée MAILLOT Florian PEUGEOT 206 RC (4) A (2) 7 32:47.8 2:58.1 1907 190498 1907 237546 24 53 BADAT Sikander DESSAÏ Hamza PEUGEOT 206 (6) F2000 (4) 13 32:47.9 2:58.2 1958 108776 1958 107471 25 25 JULIE Jean Willy ETHEVE Mickaël CITROËN C2 (5) A (3) 6K 33:06.5 3:16.8 1908 170104 1907 210269 26 36 DUPUY Maxime DUPUY Margot BMW 318 TI (7) F2000 (3) 14 33:11.9 3:22.2 1905 222697 1905 209707 27 68 MUSSARD Nicolas BERTHILDE Brighton CITROËN SAXO (5) FN (2) 2 33:16.9 3:27.2 1905 148885 1905 194547 28 65 PICARD Loïc Sandro EDUCA Benjamin Noël CITROËN SAXO VTS (6) N (3) 2 33:25.9 3:36.2 1958 237482 1958 237483 29 59 BELUS Loïc ROBERT Laurent CITROËN SAXO (7) N (4) 2 33:37.7 3:48.0 1908 197476 1908 172487 30 67 SERVEAUX Laurent RICHAUVET Christelle CITROËN SAXO (8) N (5) 2 33:42.1 3:52.4 1907 195158 1907 231627 31 44 GIRAUD Romain DANY Eddy PEUGEOT 206 (8) F2000 (4) 14 33:46.7 3:57.0 1906 202283 1906 203131 P 32 46 RIVIERE Axel APATAUDE Thomy PEUGEOT 206 RC (9) N (2) 3 33:49.0 3:59.3 1905 36741 1905 175321 33 50 PANCHBHAYA Hamza OUNAIES Karim CITROEN SAXO (6) A (1) 6 33:53.3 4:03.6 1908 182492 1908 225494 34 62 HOARAU Jérôme BASSONVILLE Benoît PEUGEOT 106 S16 (10) FN (6) 2 34:04.4 4:14.7 1905 57602 1905 231668 P 35 33 BOYER Olivier LAURET Henri CITROËN C2 (10) R (3) 2 34:13.1 4:23.4 1907 54604 1907 194972 36 15 ROBERT Olivier NATIVEL Vincent SEAT Ibiza (7) A (1) 8 34:26.1 4:36.4 1908 187482 1908 237372 37 31 HONORINE Georges MANGAYE Stéphane CITROËN C2 (11) R (4) 2 34:31.1 4:41.4 1908 41952 1908 164837 38 24 HOAREAU Dominique Michel HOARAU Mickaël MITSUBISHI LANCER (11) N (3) 4 34:42.8 4:53.1 1907 117876 1907 234018 39 43 CLAIN Mickaël VIRAPINMODELY Mathieu PEUGEOT 2015 GTI (9) F2000 (5) 14 34:50.3 5:00.6 1906 107274 1906 233104 40 69 GRONDIN Ludovic MAQUIHA Fabrice PEUGEOT 205 Rallye (10) F2000 (1) 12 35:15.5 5:25.8 1908 210190 1908 129656 P 41 70 SOUBADOU Ruddy SELLAYE Matthieu PEUGEOT 106 XSI (11) F2000 (2) 12 36:16.5 6:26.8 1905 206094 1907 215635 42 58 TOSSEM Claude TARACONAT Alexandre CITROËN DS3 (12) R (1) 1B 36:52.9 7:03.2 1906 18649 1908 237428 43 64 FONTAINE Jonathan TECHER Leïla CITROËN SAXO (12) N (7) 2 37:07.5 7:17.8 1906 210530 1906 237519 44 41 SINGAÏNY Wilfried VIDOT Philippe PEUGEOT 206 S16 (12) F2000 (6) 14 37:10.0 7:20.3 1911 185346 1911 31228 45 57 LAURET Olivier LAURET Bernard CITROËN DS3 (13) R (2) 1B 37:15.9 7:26.2 1907 87482 1907 84354 46 42 POTHIN Olivier POTHIN Giovanni RENAULT SUPER 5 GT Turbo (13) F2000 (7) 14 38:27.8 8:38.1 1908 166589 1908 150903 47 71 ALI Celestin TADEUS Pierre PEUGEOT 106 (13) FN (1) 1 38:38.5 8:48.8 1908 168144 1906 213036 P 48 40 HELENE Guillaume MANGATA RAMSAMY Saphira PEUGEOT 206CC (14) F2000 (8) 14 38:49.9 9:00.2 1908 230170 1908 234131 49 51 LAW-HANG Vincent SAM-CAW-FREVE Maïté CITROEN SAXO (8) A (2) 6 41:17.7 11:28.0 1906 236952 1906 210447 50 72 ROBERT Fabrice TAFILET Nicolas PEUGEOT 106 Rallye (14) N (2) 1 44:03.3 14:13.6 1907 156749 1906 200870 P

Rallye régional ASA Bourbon 21/03/2015 Sainte Suzanne

Le Rallye Régional ASAB 2015 comptant pour le championnat de la Réunion 2015 et de la Coupe de France 2015 aura lieu le samedi 21 Mars 2015 sur la commune de Sainte Suzanne. A savoir : Les vérifications administratives auront lieu le : 20 Mars 2015 de 11 h à 17 h au Champ de Foire de Bras-Panon Les vérifications techniques auront lieu le 20/03/15 de 11h15 à 17h15 au Champ de Foire de Bras-Panon Les vérifications finales seront effectuées à Bras-Panon au Champ de Foire Toute personne qui désire participer au Rallye Régional ASAB 2015 doit adresser au secrétariat du rallye (cachet de la poste faisant foi) la demande d’engagement ci-jointe, dûment complétée, avant le 09 Mars minuit avec le bulletin d'inscription duement rempli. En revanche, pour des raisons pratiques de rapprochement géographique, les concurrents peuvent se rendre aux points d’engagements ci-dessous : « RS Sport » Saint-Pierre à compter du 08 Février au 09/03/15 « Garage Joël Technic Auto » Sainte-Marie du 08 Février au 09/03/15  « R.J.E » à St-André – St-Paul & St-Pierre à compter du 08 Février au 09/03/15 « L’Igloo à St-Gilles place du marché (à coté du DCP) à compter du 08 Février au 09/03/15  « A.S.A.B » à Rivière des Roches à Saint-Benoît du 08 Février au 09/03/15 Le Rallye Régional ASAB 2015 représente un parcours de 183,200 km. Il est divisé en 1 étape et 3 sections et comporte 6 épreuves spéciales d’une longueur totale de 39,900 km. Les épreuves spéciales sont : SAVANE 1 à 3 & LA VIGNE 1 à 3 L'itinéraire horaire figure dans l’annexe "itinéraire". Les reconnaissances auront lieu le : Uniquement autorisées le Dimanche 15 mars et le vendredi 20 mars de 11h00 à 19h00. Des contrôles seront mis en place par l’organisateur. Horaires départ 1ere voiture le samedi 21 Mars 2015 ES 1 : SAVANE 1 : 8h56 ES 2 : LA VIGNE 1 : 9h24 ES 3 : SAVANE 2 : 11h12 ES 4 : LA VIGNE 2 : 11h40 ES 5 : SAVANE 3 : 13h28 ES 6 : LA VIGNE 3 : 13h56

Calendrier Rallyes Réunion 2015

CRSA-Réunion - CALENDRIER DES RALLYES 2015 à CDSR du 1/12/14   Dates retenues pour 4 rallyes nationaux + 3 rallyes régionaux :   21/3/15 – Rallye régional  - coef2 - 40km ES maxi. ASA de Bourbon . 1908   8 au 10/05/15 – Rallye national de Saint-Joseph – coef 3 – 120 km ES maxi ASA Promo . 1905   3 au 5/07/15 - Rallye national Tour Auto – coeff 4 – 170km ES maxi (chpt de F 2ème div) ASA Réunion – 1906   4 au 6/09/15 – Rallye national des 1000 – coef3 – 120km ES maxi ASASUD - 1907   3/10/15 - Rallye régional – coef2 - 40km ES maxi. ASA Promo - 1905   30/10/15 - Rallye régional  - 1906 - ASA Réunion - coef2. 40km ES maxi. ​ 4 au 6/12/15 - Rallye national  - 1908 - ASA de Bourbon - coef3 -120km ES maxi.     Pour les compétitions de KARTING (au circuit de la Jamaïque - StDenis)   Merci de tenir compte des dates suivantes qui ont été retenues par la CDSR: 25+26 avril 2015           23+24 mai  2015           27+28 juin  2015 17+18 oct. 2015            21+22 nov 2015

Excès de vitesse des automobilistes, excès de zèle des journalistes.

Actuellement à la Réunion, le niveau journalistique baisse de jour en jour. En effet, vendredi je reçois une notification sur mon mobile. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver une information « vitale ». Un automobiliste flashé à 163 km/h sur la route des tamarins…  Le lendemain, un journal local va même jusqu’à donner la marque et modèle des véhicules en faisant bien remarquer que ces derniers sont de grosses cylindrées. Ils rajoutent même une vitesse d’un autre automobiliste à 133 km/h au lieu de 90… Informations exceptionnelles, très importantes… Ce type d’information ne sert qu’à façonner l’opinion publique. En effet, même si nous ne cautionnons pas les excès de vitesse, il me semble exagéré de mettre cela  dans les journaux. Quel est l’objectif final réel ? Rendre ces personnes coupables avant même qu’elles ne passe devant le juge ? Faire en sorte que les Réunionnais  réfléchissent comme ces pseudos journalistes, c’est-à-dire vous avez une BMW, une Porsche, vous vous croyez supérieurs aux lois, bien fait pour vos gueules. Eh bien j’ose espérer que les Réunionnais réfléchiront autrement. Ce genre d’article n’a pas sa place dans un journal d’information digne de ce nom. Un véhicule à plus de 250 km/h, admettons ce n’est pas commun. Mais franchement, 133 km/h au lieu de 90 méritent-ils vraiment cet article. J’ai d’ailleurs lu dans ce journal le lendemain qu’un chien était tombé dans un ravin, et qu’un chat avait été retrouvé dans un moteur d’une voiture. Je m’inquiète vraiment quand je vois que ces journaux sont d’autant plus payants.

sécurité routière ; de nouvelles mesures à l'études pour 2015

L’année 2014 a été particulièrement meurtrière sur les routes Réunionnaises tout comme sur les routes de métropole alors que l’objectif des autorités reste de faire baisser à 2000 le nombre de morts sur les routes d’ici 2020. Afin de tenir les objectifs, le gouvernement profite donc de cette occasion pour proposer des mesures controversées à fin de faire « baisser le nombre de morts sur les routes ». L’alcool et la vitesse sont bien sûrs les chevaux de bataille sur lesquels un accent particulier sera mis. Le projet par exemple de faire passer à 0,2 g par litre de sang au lieu de 0,5 g actuellement chez les conducteurs novices devrait permettre de faire baisser le nombre de morts chez les 18 25 ans. Concernant la vitesse, il n’y aura apparemment pas d’augmentation du nombre de radars, mais une modernisation de ces derniers. L’objectif final est d’équiper tous les radars en double face. Il y aura par contre une augmentation des radars feux rouges. En effet le non-respect des feux est considéré comme fortement accidentogène. Les deux roues ne sont bien sûrs pas épargnés. On oublie le port obligatoire du gilet jaune qui a fait couler beaucoup d’encre, mais on propose que, comme les automobilistes, ces derniers soient équipés d’un gilet jaune en cas de panne ou d’accident. Par contre, le gouvernement souhaite une nouvelle fois s’attaquer à la taille des plaques d’immatriculation des motos enfin de faciliter les contrôles.   Si l’objectif de faire baisser le nombre de morts sur les routes est plus que louable, la fin ne justifie pas toujours les moyens. Gageons qu’une fois encore, l’usager de la route soit le dindon de la farce. Il est clair que si nous mettons toutes les routes avec une limitation de 20 km/h les accidents seraient beaucoup moins graves c’est mathématique...   Les 26 mesures pour renforcer la sécurité routière Sensibiliser, prévenir, former Mesure N°1 Modernisation accrue de l’enseignement de la conduite, en lien avec les formateurs agréés. La réforme du permis de conduire ouvre la conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer l’examen de conduite à 17 ans et demi : des jeunes conducteurs mieux formés, c’est une accidentalité réduite. Mesure N°2 Généralisation d’un module de sensibilisation à la sécurité routière en classe de seconde dès la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de défense et de citoyenneté suivies par les jeunes à partir de leur 18ème année. Alors que la formation à la sécurité routière s’interrompt aujourd’hui en classe de 3ème, il s’agira de mieux préparer les jeunes à devenir des usagers responsables jusqu’à l’âge du permis de conduire. Mesure N°3 Développement des opérations de sensibilisation aux risques liés aux pratiques addictives et à l’utilisation du téléphone portable au volant. Sensibilisation de l’opinion à la question des blessés de la route – une campagne nationale d’information sera lancée dès le mois de février. Mesure N°4 Création d’un site internet du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). Il permettra de mieux sensibiliser le public aux enjeux de la sécurité routière. Mesure N°5 Mise en place sur le site de la Sécurité routière (DSCR) d’une rubrique « à l’épreuve des faits », délivrant à nos concitoyens une information de qualité et réactive face aux idées reçues et fausses affirmations sur la sécurité routière (technique du fact-checking). Mesure N°6 Abaissement du taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour les conducteurs novices (3 ans après le permis, ramenés à 2 ans après le permis s’il a été précédé d’un apprentissage par conduite accompagnée). Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 18-25 ans. Mesure N°7 Renforcement des contrôles des exploitants de débits de boissons autorisés à fermer entre 2h00 et 7h00 qui ont obligation de mise à disposition de dispositifs d’autocontrôle. Sanctionner administrativement en cas de non-respect, jusqu’au retrait des autorisations d’ouverture tardive, voire de vente de boissons alcoolisées. Mesure N°8 Formation de tous les médecins agréés au dépistage précoce des problèmes d’alcool et de stupéfiants. Les médecins agréés pour l’évaluation de l’aptitude médicale à la conduite réalisent 1 million de consultations par an. Environ 400 000 consultations sont réalisées en commissions médicales en préfecture pour toutes les infractions liées à l’alcool et aux stupéfiants. Les 600 000 autres sont réalisées en cabinet de ville pour les conducteurs professionnels, les usagers porteurs de problèmes médicaux et les infractionnistes, hors alcool et stupéfiants. Protéger les plus vulnérables Mesure N°9 Interdire le stationnement des véhicules (à l’exception des deux-roues) 5 mètres avant les passages piétons pour améliorer la visibilité entre piétons et conducteurs. Mesure N°10 Permettre aux maires d’abaisser la vitesse sur de grandes parties, voire sur la totalité de l’agglomération (et non plus uniquement dans quelques rues), pour réduire le nombre et la gravité des collisions. Mesure N°11 En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner. Mesure N°12 Relancer le déploiement de radars feux rouges et leur associer systématiquement un module de contrôle de la vitesse, notamment en agglomération. Mesure N°13 Uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deux-roues motorisés, afin de faciliter les contrôles. Mesure N°14 Rendre obligatoire pour les usagers de deux-roues motorisés le port du gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence, comme c’est déjà le cas pour les automobilistes. Mesure N°15 Généraliser à terme l’utilisation de supports de panneaux de signalisation « fusibles », qui ne nécessitent pas de glissière de sécurité, et diminuent les risques pour les deux-roues motorisés. Lutter sans relâche contre les infractions graves Mesure N°16 Poursuivre la modernisation du parc des 4 200 radars afin de mieux lutter encore contre la vitesse excessive ou inadaptée sur les routes (radars chantiers pour la sécurité des personnels, radars mobile de nouvelle génération). Mesure N°17 Lutter contre les contournements de la loi en matière de contrôle automatisé, notamment : en déployant des radars double-face qui permettront aux enquêteurs de mieux identifier les auteurs des infractions ; en rappelant sur les avis de contraventions que les personnes morales ne peuvent se substituer aux personnes physiques pour l’acquittement des amendes qui, comme les éventuels retraits de points de permis, s’appliquent au conducteur en infraction. Mesure N°18 Exiger, lors de la demande de certification d’immatriculation d’un véhicule, la désignation d’une personne titulaire du permis de conduire correspondant au type de véhicule à immatriculer. Cette personne sera responsable en cas d’infraction constatée, à défaut d’identification du conducteur en infraction. Mesure N°19 Agir contre le défaut d’assurance en se donnant les moyens techniques de vérifier l’adéquation entre les véhicules assurés et les véhicules immatriculés. Mesure N°20 Observer, sur certains tronçons de route à double sens identifiés comme particulièrement accidentogènes, l’impact d’une diminution de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h. Mesure N°21 Expérimenter dans 11 départements, en lien avec la Mildeca, la technique du double prélèvement salivaire en matière de dépistage des stupéfiants, en vue de la généraliser et d’augmenter ainsi le nombre de contrôles. Mesure N°22 Interdire de porter tout système de type écouteurs, oreillette, casque, ... susceptible de limiter tant l’attention que l’audition des conducteurs. Mesure N°23 Préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules pour garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité ...) Améliorer la sécurité des véhicules et des  infrastructures Mesure N°24 Réduire les risques de contresens sur autoroute en alertant les conducteurs désorientés par l’installation de panneaux « sens interdit » sur fond rétro-réfléchissant sur les bretelles de sortie. Mesure N°25 Soutenir les démarches européennes sur l’installation d’enregistreurs de données de la route (EDR) dans les véhicules pour mieux connaître les mécanismes d’accident. Mesure N°26 Fournir aux collectivités locales des outils pour les soutenir dans leurs démarches d’amélioration de la sécurité routière : guides techniques pour les encourager à réaliser, comme le fait aujourd’hui l’Etat sur son réseau, des audits de sécurité ; partage de bonnes pratiques.    

Baisse globale du prix du carburant à la réunion février 2015

Le mercredi 28 janvier 2015, les gérants de stations services ont effectués un mouvement de solidarité par rapport au meurtre du couple Émile et Odette AHO-NIENNE eux même gérant d’une station. Dans ce contexte, beaucoup de gérants de stations ont décidés de ne pas ouvrir leurs portes. Seulement voilà, le lendemain, Monsieur Gérard Lebon président du Syndicat des Exploitants de Stations Services (SRESS) a décidé de mettre en place un mouvement n’ayant plus rien à voir avec le contexte de la veille. Résultat des courses, après d’âpres négociations avec la préfecture de La Réunion, Monsieur Gérard LEBON a réussi à faire augmenter la marge des gérants de stations services de 1 centime à compter de mars 2015. Rappelons que malheureusement, une épée de Damoclès est sans cesse sur la tête des pompistes dans ces débats. Le combat ne s’arrête pas là pour le président du Syndicat des Exploitants de Stations Services. En effet, la marge demandée est de 2,33 centimes. Monsieur LEBON considère impossible le fait que l’État n’accède pas à sa demande. Gageons donc que très prochainement un bras de fer va s’engager avec une fois de plus, le consommateur doublement pénalisé. Pénalisé d’une part, par une grève qui pourra durer et d’autre part, par un prix du carburant plus élevé après les négociations finales. Pour le moment, profitons, car le prix du gasoil passe au-dessous de la barre des un euros dès le 1er février 2015. Le sans plomb et le gaz baisse aussi fortement.   1er février 2015 (source : Prefecture974) Sans Plomb : 1,27€ (-0,08 €) Gazole : 0,99 € (-0,06 €) Gaz : 17,24 € (-0,68 €)

Pages