Hyundai Coupé : Le coupé à redécouvrir

Hyundai Coupé : Le coupé à redécouvrir

Soumis par Anonyme le mer 12/09/2007 - 19:11
Grâce à son restylage de seconde génération, Hyundai s’offre une nouveauté et revoit ses ambitions à la hausse. Grâce à cette auto proposée à moins de 25 600 €, le Coupé n’est plus l’apanage du très haut de gamme allemand, français ou italien, mais un véhicule plaisir accessible au plus grand nombre.
 
 
C’est le troisième Coupé que Hyundai nous offre depuis le lancement de la marque à la réunion, et franchement grâce à ses quelques retouches esthétiques c’est le plus réussi. Il n’a pas fallu grand chose pour mettre en exergue la ligne générale du Coupé. Preuve que la base, était bonne, les designers n’ont réalisés des retouches légères qui ont complètement transfigurées le coupé coréen.

Il fait se retourner les badauds

 

Aujourd’hui le coupé coréen fait retourner les gens sur son chemin et fait se poser la question de savoir si c’est une nouvelle voiture et surtout quel est son nom de famille. Les quelques retouches cosmétiques lui donnent un air plus valorisant, mêlant sportivité et élégance. Ainsi la face avant est plus sobre grâce à des nouveaux optiques à glaces lisses, une prise d’air discrète au dessus de la plaque d’immatriculation et une plus imposante dans le bouclier au dessin plus sobre et aéré. De profil, rien à changer à part la fausse grille d’aération reprenant un style néo rétro équipé de son liseré chromé. La nervure remonte toujours vers l’arrière de manière assez dynamique nous amenant sur des optiques actualisées et une double sortie d’échappement stylisée.

Cuir rouge

A l’intérieur, aucune modification n’est visible. Très bien présenté, dans cette livrée en cuir rouge de bonne facture, l’habitacle est celui d’un coupé caractérisé par une bonne position de conduite (même si le volant n’est toujours pas réglable en profondeur) et une assise basse. La planche de bord n’a pas évolué, les matériaux sont de qualité plutôt moyenne, mais l’assemblage est soigné. D’autre part, les manomètres de couple, de consommation et le voltmètre tiennent plus du gadget que de l’utilité. Les indications sont plus que fantaisistes. L’autre point inchangé concerne l’habitabilité. A l’avant tout va bien, l’espace aux coudes, au toit et aux genoux sont corrects mais l’accessibilité aux places arrières est toujours aussi délicat et ne conviendra qu’aux personnes mesurant moins d’un mètre soixante cinq et sur un trajet relativement court. On le comprend bien, la vocation de ce coupé n’est pas de se montrer aussi habitable et pratique qu’un monospace ou une berline familiale. Encore que, le volume de son coffre est généreux avec ses 300 dm3. Equipé d’un filet d’arrimage, ce dernier évite aux objets laissé dans le coffre de se balader au premier virage venu.

 

Rivé à la route

Parce que l’autre bonne surprise de ce coupé est son comportement routier. Nous avions rarement pris autant de plaisir à conduire une automobile de la marque, SUV et 4x4 mis à part. Bien secondé par des suspensions efficaces et un freinage mordant puissant et endurant, composé de 4 disques et d’un inévitable ABS comprenant un contrôle de motricité, réduisant le couple de la roue qui patine. ESP connecté la voiture offre un comportement plus efficace finalement que sans. Discret dans son action, il maintient plus efficacement la voiture sur la trajectoire sans pour autant brider le plaisir de conduire. Sans cette aide électronique, la voiture fait plus souffrir ses pneus et s’avère moins précise à emmener. Nous avons relevé un léger manque de motricité en sortie de courbe, mais sa vocation est plus celle d’être emmenée comme une GT voir une routière. Saluons l’équilibre de son châssis et son degré de sécurité active. Son confort de suspension, et la volonté de son 2 litres en font des alliés de choix pour traverser l’île. Les 143 ch s’avèrent suffisants pour ce coupé. Coupleux en bas du compte-tour, ce moteur permet une conduite coulée et des reprises honnêtes sans avoir à jouer du levier de vitesses aux rapports très bien étagés. La puissance n’arrive elle qu’aux alentours de 4 500 tr/mn avec une sonorité peut-être un peu trop envahissante, mais avec une poussée franche. Les performances globales sont de bons tons et ne grèvent pas trop la consommation moyenne. En roulant dans les limites autorisées la consommation s’établit en dessous des 10 litres.

 

Objectivement, nous avons trouvé ce coupé très homogène, plaisant à conduire, réussi esthétiquement, proposé à un tarif imbattable et valorisant son conducteur puisque les badauds se retournent sur son passage. Une vraie réussite à découvrir ou à redécouvrir.

Laisser votre avis sur Run974.org  

{mospagebreak title=Caractéristiques Techniques}

 

 

                                    Caractéristiques Techniques
 Nombre de cylindres
 4
 Soupapes par cylindre
 4
 Alimentation Injection électronique multipoint
 Cylindrée 1 975 cm3
 Alésage x course
 NC
 Puissance Maxi
 143 ch à 6 000 tr/mn
 Couple maxi
 186 Nm à 4 500tr/mn
 Boite de vitesses
 manuelle à 5 rapports
 Direction à crémaillère assistée hydrauliquement
 Suspensions avant
 Type Mc Pherson, barre stabilisatrice, amortisseurs à gaz
 Suspensions arrière
 Bras tirés, barre stabilisatrice, amortisseurs à gaz
 Freins avant
 Disques ventilés, ABS, aide au freinage d'urgence
 Freins arrière
 Disques
 Pneus 215/45 R 17
 Poids 1 342 kg
 Longeur/largeur/hauteur 4395/1760/1330 mm
 Empattement 2 530 mm
 Vitesse Maxi 208 km/h
 0 à 100 km/h
 9,1 s
 1000 m DA NC
 Consommation moyenne
 9 l/100 km
 Emissions de C02
193 g/km

 

{mospagebreak title=Tarif Réunion} 

 

 Tarif Réunion
 Puissance fiscale
 Carte Grise
 Prix de vente
 Hyundai Coupé  
         9 cv 
     351 €     25 590 €