Portugal : Rien n'arrête Sébastien Loeb

Portugal : Rien n'arrête Sébastien Loeb

Soumis par Anonyme le lun 02/04/2007 - 07:29
Sébastien Loeb, son équipier Monégasque, Daniel Elena, la C4 WRC et toute l'équipe Citroën Sport se sont aujourd'hui imposés au rallye du Portugal. Dani Sordo et son copilote Marc Martí terminent 5e au volant de la seconde Citroën C4 WRC. 
 
Pour son retour en Championnat du Monde après cinq ans d'absence, le Rallye de Portugal s'est montré fidèle à sa légende. Désormais implanté au sud du pays, dans la région de l'Algarve, le parcours s'est révélé être très sélectif. Bien que roulantes, les spéciales comportaient de nombreux pièges que n'avaient pas manqué de noter les deux équipages du Double Chevron. Déjà complexe à négocier, l'épreuve lusitanienne est devenue encore plus difficile avec l'arrivée de la pluie samedi matin. Cette apparition n'a surpris personne chez les 'Rouges' puisque Météo France, l'un des partenaires technique 2007 de Citroën Sport, l'avait annoncé.
 
Cette 41e édition est à classer parmi les grands crus qui jalonnent l'histoire du rallye du Portugal. Le formidable duel qui a opposé Sébastien Loeb et Marcus Grönholm a tenu en haleine le très nombreux public qui s'est remarquablement comporté durant trois jours. Cette intense opposition a trouvé son épilogue ce matin, au cours de la troisième et dernière étape où cinq spéciales étaient programmées. Calquant son rythme sur celui de Marcus Grönholm, Seb a mené sa Citroën C4 WRC jusqu'à sa troisième victoire de la saison. A la manière de son équipier, Dani Sordo a roulé sans prendre de risques pour terminer cinquième.
 
« Il est vrai que j'étais un des rares pilotes à avoir une expérience de ce terrain » analysait Dani après l'arrivée. « Je ne suis pourtant pas certain d'en avoir tirer un gros avantage. J'ai parfois été plus efficace dans les spéciales que je découvrais et hésitant dans les portions que je connaissais. J'ai encore pu mesurer le travail qui me reste à accomplir notamment lorsque je rencontre des secteurs plus lents. Ma connaissance et mon exploitation de la C4 WRC s'améliorent ce qui est positif. J'ai également apprécié les nombreux drapeaux de ma région et le soutient bruyant des supporters Espagnols sur le bord des spéciales. »
 
« Nous avons presque réalisé la course parfaite » détaillait Sébastien qui décroche sa 31e victoire mondiale, toutes acquises sur une Citroën WRC. « Après une première boucle où mes réglages n'étaient pas parfaitement adaptés au terrain, nous avons travaillé pour les affiner et parvenir à trouver une solution me convenant mieux. Le rallye du Mexique et les essais effectués depuis, nous ont également permis de définir un set up efficace sur la C4. Peu à peu, par petites touches, nous en exploitons de mieux en mieux le potentiel. Sa facilité de pilotage demeure et en oeuvrant notamment sur les suspensions, nous avons réussi à progresser en motricité. Le passage d'une surface sèche à un terrain détrempé, ne nous a pas posé de problèmes. Nous étions bien renseigné sur l'évolution de la situation, ce qui nous a permis d'anticiper et d'opérer deux très bons choix de pneus. Pour le championnat, c'est une bonne opération puisque nous reprenons deux points supplémentaires à Marcus Grönholm. »
 
« L'ensemble de l'équipe Citroën Sport a effectué un travail remarquable tout au long de ce week-end » attaquait Guy Fréquelin satisfait. « En plus du terrain particulier, la pluie est venue corser la donne samedi. A partir de bonnes prévisions météo, nous nous sommes montrés perspicaces à deux reprises dans nos choix de pneumatiques BFGoodrich. Aux gommes tendres du matin ont succédé des gommes dures l'après-midi, ce qui n'est vraiment pas commun lorsque on effectue deux passages dans les mêmes spéciales pendant une journée. Nous avons progressé dans l'exploitation de la C4, Sébastien reprend des points à Grönholm et Dani a encore gagné en expérience. Ce rallye a incontestablement été positif pour Citroën. »
 
Pour Gilles Michel, Directeur Général de la Marque Citroën, « Six semaines après avoir pris la direction de Citroën, je tenais à assister à une épreuve du WRC. J'ai été très satisfait de partager cette victoire au Portugal avec l'équipe Citroën Sport. Durant ce déplacement, j'ai pu apprécier la proximité du public et l'engouement que suscite le rallye. C'est une discipline qui véhicule une image dynamique de Citroën et affirme les valeurs de la marque. »
{mospagebreak title= Le Rallye en chiffres}
 
Meilleurs temps en spéciales
Etape 1 : ES1 : Marcus Grönholm (Ford Focus) – ES2 : Mikko Hirvonen (Ford Focus) – ES3
: M. Grönholm – ES4 : Sébastien Loeb (Citroën C4) – ES5 : M. Grönholm – ES6 et ES7 :
S. Loeb.
Etape 2 : ES8, ES9, ES10, ES11, ES12 et ES13 : S. Loeb.
Etape 3 : ES14 : M. Hirvonen – ES15 S. Loeb – ES16 et ES17 : M. Grönholm – ES18 S.
Loeb.
 
Meilleurs performers
S. Loeb 11 meilleurs temps – M. Grönholm 5 – M. Hirvonen 2.
 
Leaders successifs
ES1 à ES6 : M. Grönholm – ES7 à ES18 : S. Loeb.
 
Classement général final à l'issue du 41e Rally de Portugal*
1. S. Loeb/D. Elena (Citroën C4)    3 h 53 min 33,1 s
2. M. Grönholm/T. Rautiainen (Ford Focus)   + 37,1 s
3. M. Hirvonen/J. Lehtinen (Ford Focus)   + 2 min 08,1 s
4. P. Solberg/P. Mills (Subaru Impreza)   + 3 min 13,9 s
5. D. Sordo/M. Martí (Citroën C4)    + 5 min 05,3 s
6. JM. Latvala/M. Antilla (Ford Focus)   + 5 min 44,9 s
7. D. Carlsson/D. Giraudet (Citroën Xsara)  + 8 min 13,2 s
8. G. Galli/G. Bernacchini (Citroën Xsara)  + 9 min 39,6 s
9. H. Solberg/C. Menkerud (Ford Focus)   + 11 min 12,4 s
10. M. Stohl/I. Minor (Citroën Xsara)   + 12 min 46 s
 
Championnat du Monde FIA "Constructeurs" (manche 5/16)*
1. Ford, 72 points – 2. Citroën, 57 pts – 3. Subaru, 24 pts – 4. Stobart, 23 pts – 5. OMV
Kronos Citroën, 19 pts.
 
Championnat du Monde FIA "Pilotes" (manche 5/16)
1. M. Grönholm, 40 points – 2. S. Loeb, 38 pts – 3. M. Hirvonen, 32 pts – 4. D. Sordo, 17
pts – 5. P. Solberg, 13 pts – 6. P. Solberg, 11 pts – 7. C. Atkinson, 10 pts – 8. JM. Latvala, 9
pts – 9. D. Carlsson, 8 pts – 10. T. Gardemeister, 5 pts – 11. M. Stohl, 5 pts – 12. G. Galli,
4 pts – 13. J. Kopecky, 2 pts – 14. M. Wilson, 1 pt.