Portugal : Séb à la 1ère place

Portugal : Séb à la 1ère place

Soumis par Anonyme le sam 31/03/2007 - 23:37
Au volant de leur Citroën C4 WRC, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont profité de la deuxième étape du rallye du Portugal pour consolider leur première place conquise hier. Sur la seconde C4 WRC de l'équipe Citroën Sport, Dani Sordo et Marc Martí ont, pour leur part, conservé leur 5e position.
 

 
« Mais qui a branché les brumisateurs ? » s'est exclamé Sébastien Loeb lors de son arrivée ce matin au parc d'assistance d'où était donné le départ de la deuxième étape du 41e Rally de Portugal. Météo France, l'un des partenaires technique 2007 de Citroën Sport, avait prévenu : de fortes probabilités de pluie pesaient sur la journée de samedi. Les averses étaient effectivement bien présentes sur l'Algarve. « Avec de telles conditions » expliquait Guy Fréquelin « une toute nouvelle épreuve commence. » Les deux boucles identiques de trois spéciales, tracées entre la Serra do Caldeirao à l'ouest et la Serra Da Capinha à l'est, s'annonçaient difficiles.
 
Sur cette surface détrempée, les choix de pneus ne sont jamais simples. Ils le sont d'autant moins lorsque l'adversaire direct n'est qu'à 3,1 s. C'est effectivement l'écart qu'avait réussi à creuser Sébastien Loeb hier soir sur Marcus Grönholm dans la toute dernière spéciale. « Nous avons eu de très bonnes informations sur la météo et sur les conditions de route. Grâce à cela, nous avons pu opter pour des pneus BFGoodrich à gomme tendre » analysait Sébastien lors de l'assistance de la mi-journée. « Il m'a fallu quelques kilomètres pour me mettre dans le rythme. Je n'étais peut-être pas très bien réveillé ? J'ai aussi du m'appliquer pour trouver les limites de l'adhérence. La boue et l'absence de grip m'ont obligé à conduire plus en glisse avec au final un résultat satisfaisant. » Seb avait raison d'être content puisqu'il regagnait l'assistance de la mi-journée avec une avance portée à 15s.
 
Revenu au service de l'Algarve Stadium en occupant toujours la 5e place, Dani Sordo, se reprochait deux choses : « J'ai calé à deux reprises dans l'ES8, concédant une dizaine de secondes. Ensuite, je manque encore d'expérience pour parvenir à exploiter tout le potentiel de la Citroën au demeurant redoutable dans de telles conditions. Il m'arrive parfois d'hésiter sur la meilleure manière de négocier certains virages. Tout n'est cependant pas négatif car j'ai accentué mon avance sur le concurrent qui me suit. »
 
Sous un soleil revenu et devant un nombreux public de passionnés parfaitement disciplinés, la deuxième boucle voyait l'équipage triple Champion du Monde et la Citroën C4 WRC réaliser une nouvelle grande démonstration. Seb terminait cette étape avec en poche tous les meilleurs temps. « Cette journée n'a pas été ordinaire. Nous avons du utiliser les deux types de gommes les plus extrêmes de la gamme BFGoodrich : le plus tendre le matin et le plus dur cet après-midi. Dans les deux cas, j'ai été en mesure d'attaquer à ma guise, augmentant progressivement mon avance sur le deuxième. Le feeling avec la C4 WRC sur les spéciales humides était excellent. Il reste une journée de course pendant laquelle, il faudra rester concentré pour essayer de décrocher la victoire. »
 
« Avec le changement des conditions météorologiques, la journée s'annonçait encore plus stressante qu'hier » analysait Guy Fréquelin en fin d'étape. « Finalement, grâce au travail méticuleux de toute l'équipe Citroën Sport, nous avons réussi à déjouer les pièges et à réaliser une très bonne deuxième étape. Nous y sommes parvenus en grande partie grâce à deux choix de pneumatiques qui se sont avérés payants. Ils ont mis Sébastien et Daniel dans des conditions idéales pour exploiter la Citroën C4 WRC. Ils ont su en tirer avantage pour progressivement creuser l'écart et se mettre dans de bonnes dispositions pour demain. Dani a, comme je le lui avais demandé, conforté sa 5e place tout en accentuant encore sa connaissance du pilotage de la C4 WRC sur la terre. »
 
{mospagebreak title= Le rallye en chiffres} 
 
 
 
Meilleurs temps en spéciales
Etape 1 : ES1 : Marcus Grönholm (Ford Focus) – ES2 : Mikko Hirvonen (Ford Focus) – ES3
: M. Grönholm – ES4 : Sébastien Loeb (Citroën C4) – ES5 : M. Grönholm – ES6 et ES7 :
S. Loeb.
Etape 2 : ES8, ES9, ES10, ES11, ES12 et ES13 Loeb.
 
Meilleurs performers
S. Loeb 9 meilleurs temps – M. Grönholm 3 – M. Hirvonen 1.
 
Leaders successifs
ES1 à ES6 : M. Grönholm – ES7 à ES13 : S. Loeb.
 
Classement à l'issue de la deuxième étape
1. S. Loeb/D. Elena (Citroën C4)    3 h 00 min 25,5 s
2. M. Grönholm/T. Rautiainen (Ford Focus)   + 40,5 s
3. M. Hirvonen/J. Lehtinen (Ford Focus)   + 1 min 57,3 s
4. P. Solberg/P. Mills (Subaru Impreza)   + 2 min 10,3 s
5. D. Sordo/M. Martí (Citroën C4)    + 3 min 59,4 s
6. JM. Latvala/M. Antilla (Ford Focus)   + 4 min 50,2 s
7. H. Solberg/C. Menkerud (Ford Focus)   + 6 min 49 s
8. D. Carlsson/D. Giraudet (Citroën Xsara)  + 6 min 55,6 s
9. G. Galli/G. Bernacchini (Citroën Xsara)  + 8 min 12,8 s
10. M. Stohl/I. Minor (Citroën Xsara)   + 11 min 20,6 s
 
Demain, dimanche 1er avril, troisième étape : 270,45 km dont 81,39 chronométrés (5 ES).
Sortie du parc fermé, entrée au parc d'assistance G (7h10/10 min) – ES14 :
'Loulé/Almodovar 1' (17,60 km) – ES15 : 'Loulé 1' (22,08 km) – Regroupement à l'Algarve
Stadium (10h00/15 min) – Assistance H (10h15/30 min) – ES16 : 'Loulé/Almodovar 2' –
ES17 : 'Loulé 2' – ES18 : 'Algarve Stadium 2' – Podium final partir de 14h30.