Séb 2ème en suède

Séb 2ème en suède

Soumis par Anonyme le dim 11/02/2007 - 21:41
Au volant de leur Citroen C4 WRC, Sébastien Loeb et Daniel Elena terminent la 56e édition du Swedish Rally sur la deuxième marche du podium. Leurs équipiers au sein du team Citroen
Sport, Dani Sordo et Marc Martí, finissent eux 12e.
 
Malgré le doublé réalisé au Monte-Carlo par les Citroen C4 WRC de Sébastien Loeb/Daniel Elena et Dani Sordo/Marc Martí, toute l'équipe Citroen Sport se montrait prudente au moment d'aborder le rallye de Suède, deuxième manche de la saison 2007. En effet, si la C4 WRC avait été à son aise sur l'asphalte, il fallait attendre le verdict des spéciales glacées suédoises, pour
savoir si la dernière née des ateliers de Satory était aussi efficace sur une surface glissante.
 
Dès la première étape, des informations encourageantes étaient relevées par Guy Fréquelin :   Bien que Sébastien ait eu à ouvrir la route durant toute la journée, nous avons constaté que la
C4 WRC est en mesure de se battre pour la victoire sur ces spéciales enneigées et gelées. Cela donne espoir pour la suite du championnat. » Des propos confirmés par Sébastien Loeb : « Ce terrain n'avait rien à voir avec celui du Monte-Carlo. Sur notre nouvelle voiture, on repartait de zéro et j'étais impatient de savoir ce qu'allait donner la C4 WRC dans ces conditions. Je suis très content des performances que nous avons pu signer. Etre tout de suite capables de nous mêler aux plus rapides est rassurant. En effet, les réglages entre la neige et la terre ne sont pas très différents et nous ne devrions donc pas être ridicules lors des prochaines manches. »
 
La position de Dani Sordo était plus compliquée. Du fait de son manque d'expérience en Suède, le jeune pilote Espagnol savait que son rallye serait surtout consacré à l'apprentissage de ce
terrain si particulier. Il était de plus ralenti par une petite sortie : « Au-delà de mon erreur à faible allure dans l'ES2, je suis encore à la recherche des bons repères. Je m'applique pour rester sur la route et apprendre le pilotage sur la neige. »
 
Signant, dès l'entame de la deuxième étape (ES9), un nouveau meilleur temps, son troisième depuis le départ, Sébastien affirmait son envie d'en découdre. Un choix de pneus décalé par
rapport à celui de son concurrent direct ne donnait pas les résultats escomptés et le triple Champion du Monde se retrouvait décroché de la lutte pour la victoire. Avec un tel écart à
combler, Sébastien préférait assurer sa deuxième place tout en préparant l'imminent rallye de Norvège. « Alors que nous étions à la lutte avec Marcus Gronholm, la référence ici, nous avons effectué un choix de pneus différent du sien, mais cela n'a pas fonctionné. Même si c'est frustrant de se faire distancer de cette manière, je retiens avant tout les 8 points inscrits qui nous permettent de rester leaders du championnat ainsi que l'efficacité de la C4 WRC et les perspectives intéressantes qui s'ouvrent devant nous. »
Pour Guy Fréquelin, le bilan de cette manche est positif. « Sur un terrain complètement différent que celui du Monte-Carlo, nous avons confirmé la compétitivité de la Citroen C4 WRC. Sébastien et Dani sont satisfaits du comportement de la voiture qu'ils trouvent bien équilibrée et facile à conduire. Les 8 points de la deuxième place de Seb sont importants tout comme celui apporté par Dani. A la régulière, il pouvait difficilement en espérer d'avantage ici. Compte tenu de son peu d'expérience, il a parfaitement répondu à mes attentes. Le déroulement de l'épreuve nous a, une fois de plus, démontré que pour réussir en Suède, il faut être parfait dans tous les domaines.
Comme en Finlande, si on veut parvenir à battre Marcus sur son terrain, chaque détail compte. »
 
Régulier dans ses performances et parfait dans son rôle de pilote en apprentissage, Dani Sordo atteignait le but fixé : « Je suis content de terminer ce rallye » expliquait-il à Karlstad.
« Cependant, je ne peux pas encore être pleinement satisfait de ma prestation car je suis encore trop hésitant. Il y a de nombreuses courbes où je sais que je concède du temps. Mon expérience s'est accrue mais j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. » Finalement classé 12e, il permet à Citroen d'inscrire un point 'Constructeurs' supplémentaire et de rester en tête du Championnat.
 
 

Le rallye en chiffres

 
 
Meilleurs temps en spéciales
Etape 1 : ES1 : Toni Gardemeister (Mitsubishi Lancer) – ES2 : Petter Solberg (Subaru
Impreza) – ES3 : Gigi Galli (Citroen Xsara) – ES4 : Sébastien Loeb (Citroen C4) – ES5 et
ES6 : M. Gronholm (Ford Focus) – ES7 : S. Loeb – ES8 et ES9 : M. Gronholm.
Etape 2 : ES9 : S. Loeb – ES10, ES11, ES12, ES13 et ES14 : M. Gronholm – ES15 : Mads
Ostberg.
Etape 3 : ES16 : Chris Atkinson (Subaru Impreza) – ES17 : Henning Solberg (Ford Focus) –
ES18 : M. Gronholm – ES19 et 20 : M. Gronholm.
 
Meilleurs performers
M. Gronholm 11 meilleurs temps – S. Loeb 3 – P. Solberg, T. Gardemeister, G. Galli, M.
Ostberg, H. Solberg et C. Atkinson 1.
 
Leaders successifs
ES1 : T. Gardemeister – ES2 à ES4 : P. Solberg – ES5 à ES20 : M. Gronholm.
 
Classement général final à l'issue du 56e Swedish Rally*
1. M. Gronholm/T. Rautiainen (Ford Focus)   3 h 08 min 40,7 s
2. S. Loeb/D. Elena (Citroen C4)    + 53,8 s
3. M. Hirvonen/J. Lehtinen (Ford Focus)   + 1 min 41,5 s
4. H. Solberg/C. Menkerud (Ford Focus)   + 2 min 09,8 s
5. D. Carlsson/D. Giraudet (Citroen Xsara)   + 3 min 37,8 s
6.  T. Gardemeister/J. Honkanen (Mitsubishi Lancer) + 3 min 54,2 s
7. M. Stohl/I Minor (Citroen Xsara)    + 5 min 12,5 s
8. C. Atkinson/G. McNeall (Subaru Impreza)  + 6 min 14,7 s
 9. J. Ostberg/K. Unnerud (Subaru Impreza)   + 7 min 47 s
 10. J. KopeckY/P. Shovanek (Skoda Fabia)   + 7 min 52,5 s
 .../...
 12. D. Sordo/M. Martí (Citroen C4)    + 10 min 49,2 s
 
Championnat du Monde FIA "Constructeurs" (manche 2/16)*
1. Citroen, 27 points – 2. Ford, 26 pts – 3. Subaru, 10 pts – 4. OMV Kronos Citroen, 9 pts –
5. Stobart, 6 pts
 
Championnat du Monde FIA "Pilotes" (manche 2/16) *
1. S. Loeb, 18 points – 2. M. Gronholm, 16 pts – 3. M. Hirvonen, 10 pts – 4. D. Sordo, 8 pts
– 5. C. Atkinson, 6 pts – 6. T. Gardemeister, 5 pts – 7. H. Solberg, 5 pts – 8. D. Carlsson, 4
pts – 9. P. Solberg, 3 pts – 10. M. Stohl, 2 pts – 11. J. Kopecky, 1 pt.