Le show et le froid pour Citroen

Le show et le froid pour Citroen

Soumis par Anonyme le dim 18/02/2007 - 22:04
Au volant de leur Citroen C4 WRC, les équipages Citroen Sport, Sébastien Loeb/Daniel Elena et
Dani Sordo/Marc Martí, terminent le premier Rally Norway de l'histoire du championnat aux 14e et
25e places.

Proposant des conditions hivernales avec des spéciales glacées et/ou enneigées, la Suède et la
Norvège composaient la première paire de rallyes de la saison. Clôturant cette tournée dans le
grand froid, le Rally Norway était une nouveauté pour pratiquement l'intégralité des pilotes du
WRC. Moins rapides car plus tourmentées, les épreuves chronométrées norvégiennes offraient
également d'avantage de parties bosselées que son voisin suédois.
 
Comme pratiquement tous les membres de l'équipe Citroen Sport, Guy Fréquelin a effectué la
liaison entre Karlstad et Hamar sans passer par la France. En début de semaine, il a donc eu le
temps d'effectuer un rapide passage dans toutes les spéciales. Son verdict fut sans  
appel : « Avec de nombreux virages masqués, des bosses, des parties techniques...j'ai tout de
suite compris que ce ne serait pas un rallye facile. » Il ne croyait pas si bien dire.
 
Quittant la Norvège avec un point 'Constructeurs' Citroen égale son moins bon résultat en
Championnat du Monde depuis que la marque au Double Chevron est engagée à plein temps en
Mondial. « Il faut croire que les rallyes scandinaves sur neige ne nous réussissent pas »
expliquait Guy Fréquelin à l'issue de l'épreuve. « En effet, la dernière fois que nous avons réalisé
ce type de résultat remonte à la Suède 2005. Le déroulement de cette course ne fait que
confirmer ce que je répète souvent. S'il faut fournir beaucoup d'effort pour réussir à s'imposer, un
petit détail peut venir tout contrarier. »
 
« Après une étape 1 positive» poursuivait Guy « nous avons vécu une deuxième journée
compliquée. L'ES9 ne nous a pas été favorable avec une erreur pour Dani et du temps perdu
pour Seb. C'est en essayant de le combler qu'il s'est ensuite fait piéger. Avec la neige qui tombait
et l'épais brouillard, les conditions étaient plus que 'piégeuses'. C'est la course. Le bilan de cette
paire de rallyes est loin d'être négatif. Bien sûr, nous espérions revenir avec plus de points
cependant, le comportement général de la C4 sur surface glissante nous permet d'envisager les
manches à venir avec moins d'interrogations. D’ailleurs Sébastien et Daniel terminent meilleurs
‘performers’ du rallye. Il sera en revanche important de concrétiser le potentiel observé dans les
spéciales où le grip était présent. Nous avons aussi recueilli des informations sur la fiabilité de la
voiture qui a juste connu une alerte hydraulique en Suède, ce qui est positif. »
 

Bien que comportant 97 kilomètres chronométrés, la troisième étape n'a pas apporté de
changement important dans le classement des deux Citroen C4 WRC. Sébastien et Dani ont
profité de la matinée pour procéder à des essais avec des résultats plutôt satisfaisants.
 
« Nous avons vécu une épreuve difficile. Ce n'était pas notre rallye » analysait Sébastien.  
« Tout n'est cependant pas négatif car nous avons aussi appris de nombreuses choses sur le
comportement de la voiture que nous découvrons peu à peu en fonction des terrains rencontrés.
Les temps de vendredi sur une surface dure, ont confirmé ceux de la Suède et montrent, que sur
la terre, nous ne devrions pas être ridicules. A nous de bien travailler, notamment sur les
différentiels et les suspensions, pour combler les écarts qui se sont creusés au championnat
durant ces deux courses. »
 
S'il était, comme son équipier, déçu par sa position finale, Dani Sordo trouvait tout de même des
éléments instructifs à retenir de ses deux courses sur neige. « C'est vraiment une surface où il
faut beaucoup d'expérience pour être à la fois performant et constant. Je ne maîtrise pas encore
parfaitement la technique de la glisse. J'ai encore trop d'hésitations dans mon pilotage. Cela dit,
jusqu'à l'année prochaine, nous ne devrions plus rencontrer de glace, ce qui n'est pas pour me
déplaire. Je vais retrouver avec plaisir la terre sur laquelle j'espère parvenir à faire de meilleures
courses. La C4 s'est montrée efficace ici et elle devrait également l'être dès le Mexique. »

Le rallye en chiffres 

 

Meilleurs temps en spéciales
Etape 1 : ES1 : Mikko Hirvonen (Ford Focus) – ES2 : Sébastien Loeb (Citroen C4) – ES3 :
M. Hirvonen – ES4 : S. Loeb – ES5 : Jari-Matti Latvala (Ford Focus) – ES6, 7 et 8 S. Loeb.
Etape 2 : ES9 : M. Hirvonen – ES10 : S. Loeb – ES11 : M. Hirvonen – ES12, ES13 et 14 :
Marcus Gronholm (Ford Focus).
Etape 3 : ES15 : S. Loeb – ES16 : Henning Solberg (Ford Focus) – ES17 : S. Loeb, Xévi
Pons (Mitsubishi Lancer) et Petter Solberg (Subaru Impreza) – ES18 : M. Grönholm.
 
Meilleurs performers
S. Loeb 8 meilleurs temps (1ex) – M. Hirvonen 4 – M. Grönholm 4 – JM. Latvala 1 – H.
Solberg 1 – X. Pons et P. Solberg 1ex.
 
Leader successif
ES1 à ES18 : M. Hirvonen.
 
Classement général final à l'issue du 1er Rally Norway*

1. M. Hirvonen/J. Lehtinen (Ford Focus)   3 h 28 min 17 s
2. M. Gronholm/T. Rautiainen (Ford Focus)   + 9,5 s
3. H. Solberg/C. Menkerud (Ford Focus)   + 3 min 44,6 s
4. P. Solberg/P. Mills (Subaru Impreza)   + 4 min 01,1 s
5. JM. Latvala/M. Antilla (Ford Focus)   + 5 min 30, 7 s
6. G. Galli/G. Bernacchini (Citroen Xsara)  + 7 min 05,2 s
7. D. Carlsson/D. Giraudet (Citroen Xsara)  + 9 min 23,7 s
8. J. Kopecky/F. Schovanek (Skoda Fabia) + 11 min 43,1 s
9. R. Dalsjø/JO. Lovhoiden (Subaru Impreza)  + 13 min 31, 8 s
 .../...
 14. S. Loeb/D. Elena (Citroen C4)    + 18 min 13,3 s
 .../...
 25. D. Sordo/M. Martí (Citroen C4)    + 34 min 24,1 s
 
Championnat du Monde FIA "Constructeurs" (manche 2/16)*
1. Ford, 44 points – 2. Citroen, 28 pts – 3. Stobart, 16 pts – 4. Subaru, 10 pts – 5. OMV
Kronos Citroen, 14 pts.
 
Championnat du Monde FIA "Pilotes" (manche 2/16) *
1. M. Gronholm, 24 points – 2. M. Hirvonen, 20 pts – 3. S. Loeb, 18 pts – 4. H. Solberg, 11
pts – 5. D. Sordo, 8 pts – 6. P. Solberg, 8 pts – 7. C. Atkinson, 6 pts – 8. D. Carlsson, 6 pts
– 9. T. Gardemeister, 5 pts – 10. JM. Latvala, 4 pts – 11. G. Galli, 3 pts – 12. M. Stohl, 2 pts
– 13. J. Kopecky, 2 pts.